Tong Enzheng

tez6Tong Enzheng 童恩正 (1935-1997) était un archéologue et auteur de science-fiction chinois. Il fut également professeur à l’Université du Sichuan et l’Université de Pittsburg. Il publia son premier ouvrage en 1957, et commença à écrire de la science-fiction et de la vulgarisation scientifique en 1960. Son ouvrage phare est Shanhudao shang de siguang 珊瑚岛上的死光 (Le Rayon mortel de l’Île de Corail), qui fut notamment adapté en film en 1980, ce qui fait donc de lui le premier film de science-fiction chinois.

En 1957, alors qu’il étudiait au département d’histoire de l’Université du Sichuan, Tong Enzheng commença à publier des ouvrages de science-fiction et de vulgarisation scientifique. Il publia notamment dans la revue Hong lingjin 红领巾 (L’Écharpe Rouge) son premier roman, Wode diyi ge laoshi 我的第一个老师 (Mon premier professeur). En 1959, il écrivit son premier roman de science-fiction, Wuwan nian yiqian de keren 五万年以前的客人 (L’Invité venant de 50 000 ans plus tôt), et le publia en 1960 dans la revue Shaonian Wenyi 少年文艺.

tez4Il publia la même année son roman Gu xia miwu 古峡迷雾 (L’Épais brouillard des gorges antiques) qui eut un franc succès auprès des jeunes lecteurs chinois. Ce roman narre une bataille se déroulant en 316 av. J.-C. dans une Chine primitive et préservées des Hommes.

Durant la Révolution Culturelle (1966-1976), il publia un article critiquant les effets des politiques culturelles sur la bonne conduite de l’archéologie, indiquant que la science « pure » était en train d’être affectée par les interférences du Parti. Cela le classa dans la catégorie des « ennemis du peuple », et le conduit à être victime, lui et sa famille, de persécutions. Nombre de ses écrits furent également mis au pilori.

tez1Il reprit la plume en 1978 pour réécrire Gu xia miwu et Shanhudao shang de siguang, qu’il adapta lui-même en scénario pour le cinéma. Il écrivit également plusieurs romans de science-fiction, dont Xueshan modi 雪山魔笛 (La Flûte magique des monts enneigés), Zhuizong konglong de ren 追踪恐龙的人 (L’Homme à la poursuite des dinosaures), ou encore Yuhangyuan de guilai 宇航员的归来 (Le Retour de l’astronaute).

Shanhudao shang de siguang, qu’il avait écrit en 1963, eut un énorme retentissement à travers tout le pays après 1978, et décrocha le prix national des nouvelles d’excellences, et fut adapté en film cette année-là.

En 1991, Tong Enzheng se rendit aux États-Unis pour donner des cours et s’y installa. Il assura alors le poste de professeur dans plusieurs universités américaines.

Œuvres principales :

Shanhudao shang de si guang 珊瑚岛上的死光 (Le Rayon mortel de l’Île de Corail)

Xueshan modi 雪山魔笛 (La Flûte magique des monts enneigés)

Shisun hang 石笋行 (Rangées de stalagmites)

Wuwan nian yiqian de keren 五万年以前的客人 (L’Invité venant de 50 000 ans plus tôt)

Zai shijian de qianmu houmian 在时间的铅幕后面 (Derrière le rideau de plomb du temps)

Gu xia miwu 古峡迷雾 (L’Épais brouillard des gorges antiques)

Publicités

5 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s