La SF en Chine : Première apogée (1954-1966)

En 1954, Zheng Wenguang 郑文光 (1929-2003) publia, dans Zhongguo shaonian bao 中国少年报 (Journal de la Jeunesse Chinoise), la première nouvelle de la Nouvelle Chine1 intitulée Cong diqiu dao huoxing 从地球到火星 (De la Terre à Mars), qui devînt le signe de l’arrivée de la première apogée de la science-fiction chinoise. Cette nouvelle raconte l’histoire de trois jeunes Chinois désirant ardemment explorer le cosmos, et qui partent en cachette à bord d’un vaisseau spatial en direction de la planète Mars. Bien que le texte ne soit pas très long et que la trame ne soit pas très compliquée, il reste le premier ouvrage de science-fiction de la période ayant une gamme complète de personnages et d’intrigues.

Dans les années qui suivirent, Zheng Wenguang publia de nouveau quelques nouvelles, dont la plus aboutie est Huoxing jianshe zhe 火星建设者 (Les bâtisseurs de Mars) publiée en 1957. Cette nouvelle reçut le grand prix du Festival Mondial de la Jeunesse et des Étudiants se tenant à Moscou2, et est par conséquent la première nouvelle de science-fiction chinoise a obtenir un grand prix international. Huoxing jianshe zhe adopte une écriture tragique assez rare dans les ouvrages de science-fiction de l’époque. L’histoire se passe dans le monde communiste unifié. Les Hommes commencent à construire une base sur Mars. Ils luttent malgré toutes les difficultés rencontrées et, du fait de l’infection par une bactérie locale, échouent dans la dernière ligne droite.

Il est intéressant de noter que Zheng Wenguang publia en 1958 dans Dushu ribao 读书日报 (Le Quotidien des Lecteurs) un article du nom de « Tantan kehuan xiaoshuo » 谈谈科幻小说 (Parlons des romans de science-fiction). Cet article aborda quasiment toutes les questions théoriques de base de la littérature de science-fiction, telles que la nature littéraire des romans de science-fiction, la relation d’héritage des romans de science-fiction avec la mythologie antique, ou encore comment se différencient la science dans les ouvrages de science-fiction et la science véritable.

Après Zheng Wenguang, un grand nombre d’auteurs de science-fiction a vu le jour sur le continent chinois. Certains étaient des explorateurs consciencieux de littérature de science-fiction, certains étaient des auteurs de vulgarisation de la science auxquels on avait demandé d’écrire de la science-fiction sous le système de planification, ou alors des auteurs de littérature enfantine, et qui avaient été appelés de manière parodique « les soldats enrôlés de force »3. Étant donné que la Chine à cette époque imitait totalement le système soviétique, si l’Union Soviétique avait une catégorie « science-fiction » dans sa littérature, alors la Chine devait aussi en avoir une. C’est juste qu’à cette époque il n’y avait pas une catégorie spécifiquement établie comme étant de la littérature de science-fiction, mais elle était plutôt considérée comme des créations de vulgarisation scientifique ou comme des ouvrages pour enfants. Par conséquent, pour que la contribution artistique des auteurs de science-fiction obtiennent l’approbation, il fallait que ces derniers adhèrent à des Associations d’Écrivains de Vulgarisation Scientifique (Kepu zuo xie 科普作协) de différents niveaux qui étaient subordonnées à l’Association des Sciences et Technologies (科协 Ke xie). Pour ce qui est des auteurs ayant le statut d’auteurs de littérature enfantine, il fallait qu’ils adhèrent à l’Association Chinoise des Écrivains (中国作协 Zhongguo zuo xie). Cette pratique se poursuit jusqu’à aujourd’hui, ce qui fait que le monde de l’édition ne cesse de considérer la science-fiction comme une quelconque littérature enfantine, ou un quelconque ouvrage de vulgarisation scientifique, alors que le monde littéraire ne reconnaît pas sa valeur. Cette situation est une énorme contrainte pour le développement de la science-fiction. Les auteurs de science-fiction, lorsqu’ils créent, se voient obligés de suivre les directives afin de s’adapter aux normes des œuvres de littérature enfantine et de vulgarisation scientifique des maisons d’édition.

Chi Shuchang 迟叔昌 (1922-1997), auteur de Tianjin, fût l’un des auteurs éminents de l’époque. Grâce à un plagiaire, le journal Kehuan shijie 科幻世界 (Le monde de la science-fiction) a publié en 1998 Qisihuisheng de shouzhang 起死回生的手杖 (La canne qui ressuscite les morts) qu’il avait écrit dans les années 1950. Des lecteurs aux quatre coins de la Chine appelèrent ou envoyèrent des courriers afin de dénoncer ce plagiat. Les dénonciateurs faisaient pour la plupart partie de la nouvelle génération de lecteurs de science-fiction âgée d’une vingtaine d’années, ce qui montre que la vie d’une œuvre remarquable peut franchir les obstacles du temps. Chi Shuchang a également écrit d’autres ouvrages remarquables de science-fiction tels que Da jing muchang 大鲸牧场 (La ferme d’élevage de la grande baleine) et Gediao bizi de daxiang 割掉鼻子的大象 (Les éléphants à la trompe coupée).

Tong Enzheng 童恩正 (1935-1997), originaire de la province du Sichuan, est spécialisé dans l’archéologie. C’est pourquoi, il s’inspire souvent de la recherche archéologique pour trouver des thèmes de science-fiction. Il a écrit des œuvres tout à fait originales, telles que Gu miao qiren 古庙奇人 (Les personnages étranges du temple antique), Xueshan modi 雪山魔笛 (La flûte diabolique des monts enneigés), ou encore Shisun hang 石笋行 (La rangée de stalagmites). Xiao Jianheng 肖建亨 (1927-), originaire de la province du Jiangsu, est un autre auteur représentatif, auteur de Buke de qiyu 布克的奇遇 (L’aventure de Boock).

Après le début des années 1960, la première apogée s’achève sans qu’il n’y ait le moindre problème intrinsèque à la science-fiction elle-même, mais est due à la tension de l’environnement politique. En effet, lors de la Grande Révolution Culturelle (1966-1976 Wenhua da geming 文化大革命), le développement de la littérature de science-fiction ne fît que stagner. La science-fiction de l’époque a reçu de manière générale l’influence de l’environnement politique. La création n’était pas libre de tout mouvement, à tel point que du point de vue actuel, les ouvrages de science-fiction de l’époque manquent cruellement d’une particularité importante de la science-fiction : l’imagination. L’influence de l’extrême-gauche se manifeste aussi dans les ouvrages. Les ouvrages tels que Gediao bizi de daxiang et Gongchan zhuyi changxiangqu 共产主义畅想曲 (Caprice communiste) ont été écrits pendant le Grand Bond en avant (1958-1960 Da yuejin 大跃进), et leur intrigue porte donc la marque profonde des « satellites du Grand Bond en avant »4 (放卫星 Fang weixing), exprimant la perplexité dans la création de l’époque. Ce qu’il est intéressant de souligner, c’est que Zheng Wenguang, l’auteur de Gongchan zhuyi changxiangqu, n’a pas dissimulé à la fin de sa vie les imperfections présentes dans sa carrière créative.

———————————

1 La Nouvelle Chine, Xin Zhongguo 新中国, est une appellation utilisée dans l’histoire moderne chinoise pour différencier la Chine d’avant et celle d’après 1949.

2 Le Festival Mondial de la Jeunesse et des Étudiants est un événement international organisé par la Fédération mondiale de la jeunesse démocratique, en collaboration avec l’Union internationale des étudiants depuis 1947. Le plus grand festival a été le sixième, qui eut lieu à Moscou en juillet 1957.

3 Les « enrôlés de force », Zhua zhuangding 抓壮丁 en chinois, font référence au sens ancien du terme désignant les jeunes hommes qui étaient enrôlés de force dans l’armée pour compléter les ressources en soldats.

4 Fang weixing : désigne un mouvement ayant commencé en 1958 pendant le Grand Bond en Avant. Aux quatre coins de la Chine, des rapports faussés sur les rendements sont utilisés dans les journaux pour la propagande, tels que « le satellite du blé » (Xiaomai weixing 小麦卫星), « le satellite du riz » (Shuidao weixing 水稻卫星), « le satellite du maïs » (Baogu weixing 包谷卫星) et bien d’autres dans tous les métiers et toutes les professions. Tous ceux-là ont été nommés sous le terme « lancer de satellites » (Fang weixing 放卫星).

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s