Zheng Wenguang

zwg1Zheng Wenguang 郑文光 (1929-2003) est l’un des plus importants et des plus éminents auteurs chinois de science-fiction, qui commença sa carrière très tôt, dès les années 1950. Au début des années 1980, lors de la deuxième vague de science-fiction en Chine, il revînt également dans les cercles littéraires de la science-fiction, et publia une série d’ouvrages remarquables dont le célèbre roman Feixiang Renmazuo 飞向人马座 (Vol vers la constellation du Sagittaire). Il fut primé en 1998 pour sa réussite dans le domaine de la science-fiction, et fut nommé « père de la littérature de science-fiction chinoise ».

Né au Vietnam de parents chinois, il retourne en Chine en 1947 et réussit l’examen d’entrée de l’Université Sun Yat-sen de Canton, dans le département d’astronomie. Il déménage à Hong Kong en 1949 et devient professeur au Collège Pui Kiu. Il assume le poste d’éditeur en chef de la revue mensuelle hongkongaise Xin Shaonian 新少年 de 1949 à 1950, il écrit également des essais et des poèmes satiriques pour le Dagong Bao 大公报 et le Wenhui Bao 文汇报, et publie le livre de vulgarisation scientifique Tiankong de shenmi 天空的神秘 (Les Mystères du ciel).

Ayant étudié l’astronomie, la recherche scientifique est par conséquent son activité principale, à l’instar de nombreux autres auteurs de science-fiction de l’époque. Il aime cependant la littérature, et ce depuis son enfance, puisqu’il publie dans la revue vietnamienne Qiaoguang Bao 侨光报 dès l’âge de onze ans.

zwg3En 1954, alors vulgarisateur scientifique à plein temps, il prend conscience que la jeunesse chinoise ne porte que peu d’intérêt aux connaissances scientifiques enseignées telles quelles. Par conséquent, il décide d’allier l’astronomie et la littérature, et sort son premier roman de science-fiction, Cong Diqiu dao Huoxing 从地球到火星 (De la Terre à Mars), qui est publié dans la revue Zhongguo Shaonian Bao 中国少年报 et devient le symbole de la venue de la première vague de la littérature de science-fiction chinoise.

Dès lors, Zheng Wenguang publie plusieurs nouvelles, dont la plus aboutie est Huoxing jianshezhe 火星建设者 (Les Bâtisseurs de Mars) publiée en 1957, qui raconte la colonisation de la planète Mars et où la Terre est devenue un état marxiste utopique. Cette nouvelle décroche d’ailleurs le grand prix du Festival Mondial de la Jeunesse de Moscou. Il publie ensuite, en 1958, dans la revue Dushu Ribao 读书日报, un article important pour la théorie science-fictionnelle chinoise, « Tantan kehuan xiaoshuo » 谈谈科幻小说 (Parlons de science-fiction), qui pose les bases du ton didactique de la science-fiction pour enfants.

zwg2Durant la Révolution Culturelle (1966-1976), il est envoyé dans une ferme de la province du Guangdong pour travailler. Au printemps 1976, alors que la Révolution Culturelle n’est pas encore officiellement terminée, Ye Yonglie 叶永烈 (1940-) publie le premier roman de science-fiction publié après ces dix années de terreurs, Shiyou danbai 石油蛋白 (L’Œuf de pétrole), qui marque le début de la deuxième vague de science-fiction en Chine continentale, qui n’est autre que la continuité de la première vague, puisque les auteurs restent quasiment inchangés. Zheng Wenguang publie lui aussi une série d’ouvrages à succès lors de cette deuxième vague, dont notamment le fameux Feixiang Renmazuo en 1979.

L’expérience de la Révolution Culturelle lui ayant laissé un goût amer, il publie en 1980 le roman Diqiu de jingxiang 地球的镜像 (L’Image miroir de la Terre), qui narre l’histoire d’un premier contact raté avec une civilisation extraterrestre, cette dernière ayant préféré fuir leur planète plutôt que de rencontrer la civilisation terrienne, venue à bord du vaisseau Cent Fleurs (en référence à la campagne des Cent Fleurs), pour laquelle elle n’éprouve que du dégoût. Plusieurs épisodes de l’Histoire humaine sont ainsi présentés comme raisons du dégoût éprouvé par cette civilisation, dont l’épisode de la Révolution Culturelle.

Il s’éteint le 17 juin 2003 des suites d’une maladie, à l’âge de 74 ans.

Ouvrages principaux :

1954 : Cong Diqiu dao Huoxing 从地球到火星 (De la Terre à Mars)

1957 : Huoxing jianshezhe 火星建设者 (Les Bâtisseurs de Mars)

1979 : Feixiang Renmazuo 飞向人马座 (Vol vers la constellation du Sagittaire)

1980 : Diqiu de jingxiang 地球的镜像 (L’Image miroir de la Terre)

Publicités

4 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s