Wang Xiaoda

wangxiaodaWang Xiaoda 王晓达, né en août 1939 à Suzhou 苏州 dans la province du Jiangsu 江苏, est diplômé en 1961 du département de machinerie de l’Université de Tianjin, et s’occupe successivement de postes en rapport avec les sciences et techniques à la fabrique de pièces détachées automobiles de Chengdu et à la fabrique de machines d’ingénierie de Chengdu. Il commença à enseigner, à partir de 1979, à l’Université de Chengdu, et fut rédacteur en chef permanent, directeur du service de rédaction, rédacteur-correcteur, ainsi que professeur du journal des sciences naturelles de l’Université de Chengdu.

En 1979, Wang Xiaoda publia son premier roman de science-fiction, Bo 波 (La Vague), et publia successivement par la suite plus d’une cinquantaine de romans de science-fiction, ainsi que plus de 200 œuvres de vulgarisation scientifique et d’œuvres littéraire scientifiques, pour un total de plus de deux millions de caractères environ. Quelques mois seulement après la publication de Bo, il commença l’écriture du deuxième volume de sa trilogie Hai lu kong sanbuqu 海陆空三部曲 (Trilogie de la mer, de la terre et du ciel), Bing xia de meng 冰下的梦 (Le Rêve sous la glace), suivit du troisième volume Taikong youling dao 太空幽灵岛 (L’Île fantôme du cosmos).

Nombre de ses œuvres ont été diffusées à l’étranger et traduites en anglais, en allemand, en japonais et en espéranto. Il remporta plus d’une cinquantaine de prix littéraires, de vulgarisation scientifique et de littérature scientifique nationaux et provinciaux.

Les œuvres de Wang Xiaoda sont caractérisées par une composition singulière et deswangxiaodabingxiademeng histoires intéressantes. Dans les années 1980, il était considéré par le monde critique de Chine et à l’étranger comme le représentant de la hard science-fiction chinoise, et était connu comme l’un des « quatre empereurs », si da tianwang 四大天王, de la science-fiction chinoise, avec Ye Yonglie 叶永烈, Tong Enzheng 童恩正 et Xiao Jianheng 肖建亨. Wang Xiaoda pense que le science-fiction se définit comme étant un genre romanesque ayant pour contenu l’imagination du progrès technique et scientifique, ainsi que ses effets sur l’homme, la société et le monde. Il pense également que cette imagination peut soit correspondre à une possible réalisation postérieure de notre « science » actuelle, mais peut également être un pensée extraordinaire et irréalisable ne correspondant nullement à cette dernière.

Wang Xiaoda intégra en 1982 l’Association des Écrivains Chinois et l’Association des Écrivains de Vulgarisation Scientifique Chinois. Il est actuellement membre du Comité de Littérature Scientifique de l’Association des Écrivains de Vulgarisation Scientifique Chinois, vice-président de l’Association des Écrivains de Vulgarisation Scientifique de la province du Sichuan, ainsi que vice-président de l’Association des Écrivains de la ville de Chengdu.

Œuvres principales :

Bo 波 (La Vague)
Taikong youling dao 太空幽灵岛 (L’Île fantôme du cosmos)
Bing xia de meng 冰下的梦 (Le Rêve sous la glace)
Fuhuojie 复活节 (Fête de la résurrection)
Momingqimiao 莫名其妙 (Sans savoir pourquoi)
Dianren lixian ji 电人历险记 (Les Aventures de l’homme électrique)

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s