Zhao Haihong

Zhao Haihong

Appartenant à la jeune génération des années 1970, elle est considérée comme la Princesse de la science-fiction chinoise, Zhongguo kehuan jie de gongzhu 中国科幻界的公主. Diplômée de l’Université du Zhejiang, elle est actuellement professeur à l’institut des langues étrangères de la Zhejiang Gongshang University 浙江工商大学.
En 1999 le prix Yinhe 银河奖 de science-fiction chinoise est annoncé. Dans la multitude de prix de ce festival de science-fiction, le roman Yi’ekasida 伊俄卡斯达 (Jocasta) de Zhao Haihong 赵海虹 obtient le prix spécial du plus grand nombre de voix des lecteurs. C’est aussi la première auteur féminine à atteindre un tel niveau depuis les plus de dix ans que le prix Yinhe est décerné.

Huashu de yanjing

Zhao Haihong est une auteur assidue. Au lycée, elle écrivit des centaines de milliers de caractères de wuxia xiaoshuo 武侠小说 [souvent traduit par roman de cape et d’épée] et de « romans de campus », xiaoyuan xiaoshuo 校园小说. Par la suite, elle commencera à découvrir la science-fiction, et rien ne pourra plus l’arrêter à partir de là. Elle publiera plus d’une dizaine de romans de science-fiction dans les magazines Kehuan shijie 科幻世界 et Kehuan dawang 科幻大王, et verra, de plus, ses recueils Huashu de yanjing 桦树的眼睛 (Les Yeux du bouleau) et Shijian de bifang 时间的彼方 (L’autre côté du temps) publiés. Outre sa création d’œuvres de science-fiction et autres, elle s’adonne aussi souvent à la traduction d’ouvrages de la littérature anglaise et américaine.
Sous la plume de Zhao Haihong, une des rares auteurs femmes du monde de la science-fiction chinoise, la science-fiction devient élégante et raffinée, douce sans être mièvre, profonde sans être clichée. Ses œuvres ont maintes fois obtenu le prix Yinhe de science-fiction.

Œuvres principales :
1997 : Huashu de yanjing 桦树的眼睛 (Les Yeux du bouleau) [Premier prix du prix Yinhe 1997].
1998 : Shijian de bifang 时间的彼方 (L’Autre côté du temps) [Troisième prix du prix Yinhe 1998].
1999 : Yi’ekasida 伊俄卡斯达 (Jocasta) [Prix spécial du prix Yinhe 1999].
2001 : Yongbu dao 永不岛 (L’Île du Jamais Plus).
2002 : Baobei baobei wo ai ni 宝贝宝贝我爱你 (Trésor, trésor, je t’aime) [Nominé pour le prix Yinhe 2002].
2004 : Zhui ri 追日 (Poursuivre le Soleil) [Prix national de la sixième session du prix d’excellence de la littérature enfance et jeunesse].

Publicités

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s